Tout doit apparaître, le temple de Belleville est un atelier d’artiste du 24 au 27 mai 2019

« Mais nous portons ce trésor spirituel en nous comme en des vases d’argile, pour qu’il soit clair que cette puissance extraordinaire vient de Dieu et non de nous.  Nous sommes accablés de toutes sortes de souffrances, mais non écrasés ; inquiets, mais non désespérés ; persécutés, mais non abandonnés ; jetés à terre, mais non anéantis.  Nous portons sans cesse dans notre corps la mort de Jésus, afin que sa vie se manifeste aussi dans notre corps »

2 Corinthiens 4 verset 7 à 14

Le thème des ateliers d’artistes cette année est Tout doit apparaître.

Broken est une exposition transdisciplinaire (céramique, gravure et photographie) qui brise l’idée reçue qu’un parcours personnel est condamné par une cicatrice, une fêlure. Cette exposition proclame qu’avec le Christ la libération, la réparation rendent les œuvres de Dieu encore plus belles !

L’exposition réunira les céramiques kintsugi réalisées par Yousra Kathofer, les gravures de Noémie Pons et huit portraits en noir et blanc de personnes ayant vécu un parcours de libération par Alfredo Salazar.


Le kintsugi 
est un art japonais très ancien qui date du 14eme siècle. Cette méthode de réparation des céramiques sublime les fêlures grâce à de délicates sutures à la feuille d’or.  La pièce retrouve ainsi une seconde vie et fait ainsi écho à notre humanité toujours en quête de perfection.

Cette technique permet de ne pas ignorer, effacer, camoufler les blessures mais bien au contraire de les prendre en compte et de les sublimer. Ainsi réparé, l’objet acquiert une valeur inestimée.

Gravure sur papier Droits réservés Noémie Pons

Un temple protestant du 19eme siècle, galerie d’exposition le temps d’un week-end.

Les ateliers d’artistes de Belleville fêtent leur trente ans cette année et l’ Eglise de Belleville participa dès les débuts comme lieu d’exposition. Participer à cette manifestation artistique nous permet d’ouvrir les portes du temple au grand public, celui qui fréquente peu les églises.

Les paroissiens de l’église accueilleront les visiteurs de l’exposition et répondront à leur questions sur le lieu en lui même, le culte du dimanche matin, pourquoi il  a des instruments de musique et comment nous vivons notre foi en Jésus….

Broken, du brisement à la réparation. Ateliers d’artistes de Belleville : Tout doit apparaître. Exposition du vendredi 24 au lundi 27 mai de 14 heures à 20 heures. Entrée libre.

Contact presse : Eglise protestante-unie de Paris-Belleville contact@epubelleville.fr