Portrait de Bellevillois : Francine

Que dirais-tu pour te présenter ?

Je suis célibataire, sans enfants, mais très proche de ma famille, avec trois frères et sœurs mariés, neuf neveux et leurs épouses et onze petits neveux et nièces (un peu dispersés en France et dans le monde).

Comment le Seigneur a guidé tes pas jusque l'Eglise de Belleville ?

Quand j’ai acheté mon appartement, il y a environ 40 ans, j’ai cherché une église proche qui me convienne. Après quelques essais infructueux, j’ai poussé les portes du 97 rue Julien Lacroix un dimanche matin. J’ai été immédiatement accueillie. Ensuite je me suis sentie acceptée et au fil des années, je me suis impliquée dans la mesure de mes disponibilités professionnelles et familiales.

Comment vis-tu ta foi chrétienne, ton engagement pour Jésus dans ta vie quotidienne ?

Je ne proclame pas à tout va que Jésus est mon Sauveur ; mais mon entourage, mes collègues de travail, mes compagnons de sports, etc, savent tous que je suis chrétienne et que ma foi prend beaucoup de place dans mes agissements et mes pensées.

Qu'est-ce qui t'incite à venir louer Dieu dans ton église locale le dimanche matin ?

Le dimanche est le jour spécial mis à part pour et par Dieu. La prière communautaire en fait partie. Je n’envisage pas de rester seule ce jour-là, sans partager ma foi avec quelqu’un. L’Eglise de Belleville est un peu ma seconde famille.

Vécu à Belleville

(Re)découvrez les moments forts de notre communauté, racontés par nos membres …